CARRELAGE

PÔLE BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS

Le métier Carrelage correspond à la pose de carreaux en céramique, de mosaïque et de pierre naturelle sur les murs, les sols et les escaliers, aussi bien dans les maisons, les bâtiments industriels et publics, les églises et les piscines, que sur des installations et des surfaces extérieures, à des fins décoratives ou pour les protéger. Le métier comprend également la construction de petits murs et de marches en briques, carreaux de plâtre, béton cellulaire.

Les carreleur(se)s travaillent à partir de plans et d’instructions. Tout d'abord, ils mesurent la zone à carreler et calculent le nombre minimum de carreaux nécessaires. Après avoir retiré le revêtement existant, ils préparent la surface (nivellement du sol avec du sable et du ciment, ou application d’enduit s’il s’agit d’un mur). A l’aide d’une truelle, les carreleurs étalent ensuite du ciment ou de la colle, et posent les carreaux selon le motif désiré. Ils peuvent avoir à découper les carreaux de manière à les ajuster sur les murs ou autour des obstacles. Une fois la colle sèche, les joints entre les carreaux sont remplis de mortier de jointement.

Sur les gros projets, les carreleur(se)s sont amenés à travailler en équipe. Sur les petits projets, ils travaillent souvent seuls. Les carreleur(se)s expérimentés peuvent également se spécialiser dans un domaine d'activité, comme la mosaïque. Ils peuvent travailler pour des entreprises de carrelage, des entreprises spécialisées dans le travail artistique et pour des entrepreneurs en construction. De nombreux carreleur(se)s travaillent en sous-traitants indépendants.

La compétition : L’épreuve se compose d’un sujet unique qui consiste à réaliser la pose de carrelage sur un support en 3 dimensions à partir d’un schéma. Le travail réalisé inclut des découpes droites, circulaires ou en diagonale. Il intègre des travaux de maçonnerie, tels que des marches droites ou circulaires.